Rouleaux de printemps thaïs

Ingrédients Sauce
16 crevettes roses
100 g vermicelle de riz
1 cas huile arachide ou colza
250 g shitaké frais sans pied
60 ml vinaigre de riz
2 cas sauce soja claire
2 cac de sauce hoisin ou nuoc mam
1 cac huile sésame
16 galettes de riz ronde
2 ciboules finement coupées
1 racine de gingembre
1 carotte en julienne
1 concombre, égrené
Menthe fraiche
Basilic thaï
Coriandre fraiche
Jus citron vert
Sel/poivre
2 gousses d’ail
1 piment oiseau finement hachés(virer les graines)
racine gingembre
1 cas huile olive ou arachide
100 ml bouillon de poulet ou eau
1 cac sucre
2 cas cacahuètes finement moulues
3 cas crème de noix de coco
3 cas sauce hoisin
1 cas nuoc mam
1 citron vert pressé
3 à 4 cas de cacahuètes grillées, grossièrement moulues

Ce qu’il faudrait faire :

Pour faire la sauce, écrasez l’ail avec le plat d’un couteau sur une planche à découper saupoudrée d’un peu de sel. Chauffez de l’huile dans un wok et mettez-y l’ail, le piment et le gingembre. Faites frire 2 minutes jusqu’à ce que l’ail soit doré.
Ajoutez le bouillon ou l’eau, le sucre, le beurre de cacahuètes, la crème de noix de coco et la sauce hoisin puis battez pour faire fondre le sucre. Portez à ébullition. Réduisez le feu et faites cuire doucement pendant 5 à 10 minutes. Retirez du feu et laissez refroidir. Pressez le jus de citron vert, ajoutez les cacahuètes concassées et remuez. Garnissez avec les cacahuètes moulues et réservez.

Ce qu’il s’est passé pendant l’atelier du 9 juillet :

écrasez l’ail avec le plat d’un couteau sur une planche à découper saupoudrée d’un peu de sel. Chauffez de l’huile dans un wok et mettez-y l’ail, le piment et le gingembre. Faites frire 2 minutes jusqu’à ce que l’ail soit doré. On a essayé mais c’est là que tout bascule et que je réinvente le gaz moutarde. Quelques secondes de trop dans le wok et le piment noirci et se met à dégager tot son piquant dans l’air. Les yeux qui pleurent et la gorge qui brule, nous sommes exilées dans la cour pendant un bon quart d’heure. Donc, NE FAITES PAS BRULER VOS PIMENTS !!!
Dans ce cas, on se rabat sur de la sauce de soja classique, un peu de nuoc mam, les cacahuètes, de la ciboule hachée et un petit piment haché cru. On secoue bien et ça le fait !

Tout le reste c’est exactement ce qu’il faut faire…

Mettez les vermicelles dans un saladier. Recouvrez 5 minutes d’eau brulante et laissez tremper 10 minutes. Égouttez et rincez sous l’eau froide.
Chauffez l’huile dans un wok propre à feu vif. Ajoutez les champignons et faites revenir jusqu’à ce qu’ils soient tendres et aient relâcher la plus grande partie de leur eau. Ajoutez le vinaigre, la sauce soja, la sauce hoisin ou nuoc mam et de l’huile de sésame. Faites revenir 1 minute encore. Salez, poivrez et réservez.
Dans un saladier, m »langer la préparation de champignons, les crevettes, le gingembre, la carotte, le concombre, la menthe, le basilic, la coriandre et le jus de citron vert.
Remplissez d’eau chaude un plat peu profond. Trempez la galette de riz et posez-la immédiatement sur un plan de travail. Posez un peu de préparation sur un tiers de la galette, en laissant 1 cm de bordure. Repliez la galette sur la farce, roulez une fois, repliez les bords en veillant à former un angle droit et finissez de rouler.


Je songe sérieusement à changer l’éclairage dans la cuisine sinon…..

Gardez dans un plat recouvert d’un torchon humide. On peut les conserver 2 à 3 jours en fonction des crevettes surtout.

 

Atelier asiatique – 09/07/2011

Tout avec les doigts !!

(Ou comment maîtriser l’art du pétrissage, du remplissage et du roulage…)

Le menu entièrement thaï était extrêmement alléchant mais, la préparation ne nécessitait pas assez de manipuler des choses avec ses doigts.
Il s’opère donc un léger changement de cap. Nous aborderont donc un panel un peu plus large de la cuisine asiatique. À la fin de l’après midi tout devra être prêt pour une soirée « Dim Sum » ou plus communément appelés raviolis vapeur.

Le menu du 09/07/2011 sera donc composé de:

Entrées – Rouleau d’été aux crevettes
Plats – Bouchées aux crevette, raviolis au porc, ravioli ciboulette
Accompagnement – Vermicelles cantonais
Dessert – Perles de coco

Déjà 2 participantes, il reste encore une place pour personne très motivée…

Gilbert Bécaud

Tout simple et ça épate à tous les coups !

Préparation 5 minutes
2 pavés de saumon (vérifier la provenance)
Aneth
Gros sel de guérande
Sucre
Mélange de poivre « 5 baies »
Aquavit, vodka scandinave aromatisée au cumin, ou un alcool blanc de style grappa ou vodka (facultatif)

Dans un plat creux, on recouvre les 2 pavés de saumon de gros sel et de sucre. Pour le dosage, c’est à vue d’oeil. Pour être sur il faut verser 2 cuiller à soupe de chaque dans un petit récipient et bien mélanger pour ensuite les saupoudrer sur le poisson.
Placer 3 ou 4 brin d’aneth sur l’un des pavés, poivrer généreusement et rabattre les pavés l’un sur l’autre (peau vers l’extérieur).

 

Il ne reste plus qu’à fermer le tout avec du film fraicheur, appliquer un poids dessus (brique de lait ou n’importe quoi de plat qui écrase le tout) et laisser macérer tout ça pendant 2 à 5 jours. Ça semble être une grosse fourchette mais c’est au goût de chacun.
Ne pas oublier de vider le jus au bout de 24 heures et de le retourner.

Très bon en fines tranche dans les salades sinon juste avec des petites pommes vapeur et une sauce gravelaax (sauce typique scandinave à base de moutarde, de sucre et d’aneth).