L’arôme – Tours

Bonne surprise

À Tours, il semblerait que toutes les bonnes adresses de restaurants se situent rue Colbert.

La carte à l’entrée annonce un genre légèrement prétentieux limite vieille France mais une fois à l’intérieur il se laisse totalement oublier. La décoration est d’actualité entre gris et vert acidulé mais pas surchargée et le mobilier bistrot style fin 19eme est bien choisi.

Au menu :
– Snackée de Gambas avec crème de carotte et cannelloni de joue de boeuf avec purée de fèves
– Asperge avec oeuf, lard et légère mayonnaise et mignon de porc

Tout a été à la fois délicieux et surprenant, un mariage parfait de fraîcheur et d’onctuosité, de saveur et de saisonnalité. Enfin un restaurant dont on ne sort pas en disant « j’aurai pu faire pareil à la maison ».

Le service et le conseil en vin vont de pair avec le reste. Tout est impeccable sans être glacial ni pompeux !

En creusant un peu sur le lieu, on trouve les informations qui permettent de savoir d’où provient ce professionalisme.
Mickaël Téluk et Jérôme Lavaissière ont travaillé tous deux au Bistrot de la Tranchée, l’annexe gourmande et peu chère de la Maison Barrier. Le premier est formé à l’Astor à l’époque de Joël Robuchon, le V avec Philippe Legendre, Senderens au Lucas-Carton, connu pour mitonner des choses fines et légères au gré du marché, tandis que le second, qui fut sommelier chez Guy Savoy au Bistrot d’Eygalières, propose les vins de son cœur, beaucoup en bio et de Loire, mais pas seulement.

Conclusion, faut y aller !!!

Prix à partir de 13,5 € mais en se détendant un peu tirent plus sur les 45 € (avec le vin évidemment)